Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/03/2013

La Nasa immortalise une nouvelle fois l'activité solaire

Par le satellite Solar Dynamics Observatory, le 11 février dernier.

18:47 Publié dans Vidéo | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | Pin it! |

07/03/2013

La Terre sera plus chaude que lors des 11.300 années passées

arctic.jpgLa Terre est en passe de devenir plus chaude que lors des 11.300 dernières années dans les prochaines décennies, y compris selon les prévisions les plus optimistes d'émissions de dioxyde de carbone (CO2), affirme une recherche publiée jeudi aux Etats-Unis.

Se fondant sur des analyses effectuées sur 73 sites autour du globe, des scientifiques ont pu reconstituer l'histoire des températures terrestres depuis la fin de la dernière période glaciaire, il y a environ 11.000 ans.

Lire la suite

20:16 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | Pin it! |

06/03/2013

Proba-V en route pour l'espace

proba.jpg
Il aura fallu moins de 5 années à la Belgique pour développer ce microsatellite bon marché.
Il est à présent fin prêt à rejoindre l’espace.De là-haut, il fournira de précieuses informations sur les ressources végétales de notre planète.


Proba-V, le petit dernier des satellites “made in Belgium” vient de réussir avec succès sa phase de test garantissant qu’il est apte à affronter l’espace. Ce mercredi, il quittera donc le plat pays direction le Centre spatial guyanais de Kourou d’où il sera satellisé le 19 avril prochain par une fusée Vega. Après Proba-1 et Proba-2, ce nouveau microsatellite commandité par l’Agence spatiale européenne (Esa) et conçu par la Belgique sera dédié principalement à l’observation de la végétation.

Lire la suite

06:33 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | Pin it! |

Proba-V: “Le challenge est grand” pour la Belgique

Un des avantages des microsatellites est leur faible coût en matière de main-d’œuvre, de matériel ou encore de lancement. Ils représentent par contre un défi pour ceux qui se lancent dans l’aventure. Car il s’agit de s’adapter à leurs petites dimensions tout en livrant des engins performants. Dans ce domaine, la Belgique a de quoi être fière. Elle vient de livrer Proba-V, son troisième satellite d’observation, guère plus grand qu’une machine à laver et dont le coût est estimé à, seulement, 70 millions d’euros.
 
Depuis le lancement du projet en 2009, la Belgique s’est impliquée à 100 % dans le projet, et pour cause, c’est “elle qui a demandé à l’Agence spatiale européenne de pouvoir assurer la continuité de Spot végétation auquel elle participait déjà”, explique Karim Mellab, directeur du projet Proba-V à l’Esa. Après les succès de Proba-1 et Proba-2, qui ont fonctionné au-delà de toute espérance, l’agence n’a pas eu d’autre choix que d’accéder à la requête belge. “Grâce à ces deux premiers microsatellites, la Belgique a su montrer sa capacité à concevoir de tels engins”, se félicite-t-il.
 
Avec Proba-V, la Belgique est passée à l’étape supérieure. Cette nouvelle plate-forme et ses instruments ont cette fois été conçus comme “une mission complète, ‘end-to-end’ qu’il faudra gérer depuis l’acquisition des images par le satellite jusqu’à la distribution aux utilisateurs”. Autant dire, que “le challenge est grand”. Aujourd’hui Karim Mellab et ses collègues n’attendent plus qu’une chose, voir Proba-V fonctionner. “On a six mois pour démontrer les performances du microsatellite, de l’instrument végétation et de toute la chaîne de traitement des données au sol.”

Développer, intégrer et tester un tel appareil est une aubaine pour les sociétés ayant contribué au projet ainsi que pour la Belgique. Cela leur a permis d’acquérir des connaissances inestimables qui leur permettront de se positionner dans le domaine du spatial. Ce que confirme l’ingénieur de l’Esa : “Les entreprises participantes ont dû développer de nouvelles technologies pour s’adapter à la plate-forme Proba. Un point important si elles espèrent vendre des satellites à l’export.” Malgré la pression, les concepteurs de Proba-V sont confiants et ils le regarderont s’envoler vers l’espace avec satisfaction.
 
Leslie berdelou

06:25 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | Pin it! |

25/02/2013

Mercure passe à la couleur

Lire la suite

20:50 Publié dans Vidéo | Tags : mercure, nasa, messenger | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | Pin it! |

21/02/2013

Le passage de l'astéroïde 2012 DA14 en VIDEO


Embedded video from
NASA Jet Propulsion Laboratory California Institute of Technology

Lire la suite

14:46 Publié dans Astronomie, Vidéo | Tags : 2012 da14, nasa, jpl, vidéo, 15 février | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | Pin it! |

17/02/2013

Le météore russe, 30 fois la bombe d'Hiroshima

oural.jpg

Un tel évènement se produit en moyenne une fois par siècle.

Lire la suite

16/02/2013

Où tombent les météorites

meteoriteimpact.jpg

Suite à la pluie de météorites ayant fait de nombreux blessés en Russie ce vendredi 15 février, The Guardian a publié une infographie recensant tous les impacts connus de météorites à travers le monde en se basant sur les données du US Meteorological Society.

S'il est très rare que la chute d'un de ces objets sur notre planète fasse des victimes, le phénomène en lui même n'est pas exceptionnel. Régulièrement des roches extraterrestres tombent sur Terre ici et là.  Cette carte interactive nous permet de voyager sur le globe et de découvrir les évènements connus des scientifiques dont le plus ancien a plus de 4.000 ans.

On peut ainsi zoomer sur la Belgique et remarquer quelques points verts et jaunes signifiant que les cailloux ne pesaient guère plus de 20 kg. Par exemple, une météorite de 14.5kg est tombée à Tourinnes la Grosse en 1863. Il s'agit du plus gros objet recensé à être tombé dans notre plat pays.

Pour plus d'informations sur les météorites recensées: cliquez ici.

Et pour voir la carte en grand format: Allez sur le site du Guardian.

17:37 Publié dans Astronomie | Tags : météorites, impacts, the guardian | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | Pin it! |