Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

06/04/2013

Des progrès dans la traque de la mystérieuse matière noire dans l'univers

matière noire, ISS, CERN


 

Des scientifiques ont fait part mercredi de progrès dans la traque de la matière noire invisible, qui formerait un quart de l'Univers, et dont l'existence pourrait avoir été détectée dans une expérience.

Les résultats de cette expérience, menée depuis un an et demi avec le spectromètre magnétique Alpha (AMS) installé sur la Station spatiale internationale (ISS), pourraient être la signature de la matière noire, résument ces chercheurs.

Ces derniers ont observé l'existence d'un excès d'antimatière, d'origine inconnue, dans le flux des rayons cosmiques, qui pourrait avoir résulté de l'annihilation de particules de matière noire.

Les "résultats sont compatibles avec des positrons --une particule d'antimatière-- pouvant provenir de la destruction de particules de matière noire entrant en collision entre elles dans l'espace", explique l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (Cern), basée à Genève, dans un communiqué.

"Mais ces observations ne sont pas encore suffisamment concluantes pour écarter d'autres explications", ajoute le Cern.

"Au cours des prochains mois le détecteur AMS pourra nous dire avec certitude si ces positrons sont la signature de matière noire, ou s'il s'agit d'autre chose", a précisé le physicien américain Samuel Ting, prix Nobel et professeur au Massachusetts Institute of Technology (MIT), qui dirige cette recherche.

Il est le concepteur de l'AMS, un instrument de 2,5 milliards de dollars et premier spectromètre magnétique envoyé dans l'espace.

Des équipes scientifiques européennes et américaines ont analysé quelque 25 milliards de particules, dont 400.000 positrons, avec des énergies variant de 0,5 à 350 Gigaelectronvolts (GeV).

La matière noire n'est pas formée de neutrons, de protons ou d'électrons constituant la matière visible, qui ne représente elle-même que 5% de l'Univers.

Outre les 5% de matière visible et les 23% de matière noire ou sombre formant le cosmos, les autres 72% correspondent à l'énergie sombre, une force mystérieuse qui expliquerait l'accélération de l'expansion de l'Univers.

AFP

13:54 Publié dans Physique des particules | Tags : matière noire, iss, cern | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.