Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

17/02/2013

Le météore russe, 30 fois la bombe d'Hiroshima

oural.jpg

Un tel évènement se produit en moyenne une fois par siècle.


De nouvelles informations fournies par un réseau mondial de capteurs ont permis aux scientifiques de la Nasa d'affiner leurs estimations sur la taille et la masse de l'objet qui s'est désintégré dans le ciel de Chelyabinsk, en Russie, ce 15 février.

Les données de l'objet, avant son entrée dans l'atmosphère terrestre, ont été revues à la hausse.  Le bolide ne mesurerait donc pas 15 mètres de large pour 7.000 tonnes, mais 17 mètres pour 10.000 tonnes. L'énergie libérée lors de son explosion aurait ainsi atteint les 500 kilotonnes, soit 30 fois la bombe d'Hiroshima.

Selon Paul Chodas de la NASA Near-Earth Object Program Office au Jet Propulsion Laboratory à Pasadena (Californie), ce genre d'évènement se produit en moyenne une fois par siècle. Le météore tombé dans l'Oural est en effet le plus important signalé depuis celui de Tunguska (Sibérie) en 1908.

La Nasa rappelle également que la trajectoire du météore russe était significativement différente de celle de l'astéroïde 2012 DA14 (voir vidéo). Il n'y a donc aucun lien entre les deux. 

L.Be.


Image: AFP

Les commentaires sont fermés.