Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

22/11/2012

L'Europe spatiale s'offre Ariane 6

Reporters_21301_05_2.jpg

Le moment était venu de faire des choix. Le Conseil ministériel de l'Esa a tranché sur l'avenir d'Ariane et la participation des européens à l'ISS.

Les représentants des vingts pays membres de l'Agence spatiale européenne étaient réunis les 20 et 21 novembre à Naples pour un conclave budgétaire qui devait décider de l'avenir de l'Europe spatiale pour les cinq prochaines années. Et cela compte-tenu d'un porte-feuille touché par la crise. « La réunion s'annonçait difficile, ce fut finalement un succès. Le montant alloué à l'agence est dans les standards des années précédentes », a assuré Jean-Jacques Dordain, directeur général de l'Esa, lors d'une conférence de presse.  L'Europe a en effet doté l'agence d'un budget de 10 milliards d'euros.  « Tous les Etats-membres ont reconnu qu'investir dans l'espace, c'était investir dans l'économie. Et c'est pour moi la raison de ce succès » poursuit-il. Et ce budget, il fallait le répartir entre de nombreux programmes, existants et nouveaux.


Quelques gros dossiers étaient sur la table. Le débat le plus intense fut comme prévu celui sur l'avenir d'Ariane. Une question qui a surtout divisé la France et l'Allemagne. Si les deux pays étaient d'accord sur la nécessité d'améliorer l'actuelle fusée afin de pallier aux défauts d'Ariane 5, c'est sur le long terme que les avis divergeaient. Les Français et les Italiens, plus ambitieux que leurs voisins allemands, prônaient un passage à une nouvelle génération de lanceur. Ariane 6, annoncée comme moins coûteuse au lancement et plus robuste, doit mieux répondre aux demandes du marché.

 Au terme d'une nuit de discussions, les ministres européens sont parvenus à trancher. « On entame le lancement d'une nouvelle fusée qui va petit à petit remplacer Ariane 5 mais cette génération doit continuer à exister (ndlr : sous le nom d'Ariane 5 ME). Le développement d'Ariane 6 prendra en effet une dizaine d'années. On a obtenu le financement pour les deux prochaines années d'études servant à finaliser sa configuration », explique Franco Bonacina, porte-parole de Jean-Jacques Dordain, « Le but est qu'Ariane 5 ME coûte le moins cher possible tout en développant une série de synergies qui serviront pour Ariane 6» poursuit-il. La mise en vol de la version intermédiaire du lanceur est prévue pour 2017, le nouveau devrait quant à lui être prêt en 2021.

 La participation de l'Europe à la Station spatiale internationale était également au menu des discussions. « On va continuer à y faire de la science, de l'observation et à y envoyer nos astronautes, et cela jusqu'en 2020 » assure-t-il. Mais ce n'est pas tout, car les ministres ont donné « la possibilité à l'Esa de développer un module de service avec la Nasa. Il permettra de piloter le nouveau véhicule de transport spatial », connu sous le nom d'Orion. Celui-ci prendra ainsi le relais des cagots automatiques ATV pour ravitailler l'ISS mais plus encore, il permettra d'envoyer des astronautes dans l'espace. A terme, le but est même de rejoindre la Lune. « C'est une première dans le contexte de l'exploration » se réjouit Franco Bonacina.

 Les citoyens ne sont pas délaissés et trouveront leur compte dans les décisions prises à Naples. Plus de deux milliards d'euros seront en effet dédiés à la mise à disposition de services en matière notamment de météorologie et de navigation. Les ministres se sont notamment engagés dans la poursuite de Galileo, programme conjoint entre l'Agence et l'Union européenne. Si plusieurs projets ont reçus l'aval des ministres, d'autres ont été mis de cotés faute de soutien des pays-membres. Mais au final, il y a bien plus de satisfactions. Franco Bonacina l'assure : « Aujourd'hui, il n'y a que des sourires sur nos visages ».

 L.Be.

Image: Reporters

 

 

06:20 Publié dans Instruments | Tags : esa, ariane 6, orion, iss, naples | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | Pin it! |

Commentaires

Très heureuse que des belles images en perspectives et mieux vaut investir dans ce domaine que dans le domaine de la gueurre !

Écrit par : Hardy S | 29/11/2012

Les commentaires sont fermés.