Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

13/11/2012

[Opinion] Sixième lancement de l’année pour Ariane 5, sixième succès

a5_launch_14may2009_hr.jpg

Nouveau lancement couronné de succès pour Ariane 5. La fusée européenne est depuis bien longtemps considérée comme l’une des plus fiables au monde. Un projet dont nous pouvons être fiers en tant qu’Européens mais aussi en tant que Belges puisque le plat pays y contribue activement.

Avant-hier soir vers 22h heure belge, Ariane 5 a montré une fois de plus de quoi elle était capable. Après un report de 24 heures suite à des vents trop fort en haute altitude, la fusée a décollé depuis Kourou, en Guyane française, et placé sur orbite deux satellites de télécommunication. Ceux-ci viennent renforcer le réseau de communication vidéo, pour les médias comme pour les applications gouvernementales. Eutelsat 21B couvrira une large région allant de l’Europe à l’Asie Centrale, alors que Star One C3 se concentrera sur l’Amérique du Sud. Tous les deux entreront en opération vers mi-décembre, après une série de tests et de calibrations.

 


Ce nouveau succès est l’occasion de mettre en avant Ariane 5, l’une des grandes réussites européennes. Depuis son vol inaugural en 1996, la fusée en est à son 66ème lancement, dont seulement deux échecs partiels et deux échecs complets. Depuis 2003, aucun problème n’a été déploré. Une fiabilité hors-norme, qui fait du lanceur une référence mondiale. La Belgique n’est pas étrangère à ce succès puisqu’un peu plus de 3% du capital de la société Arianespace est détenu par trois entreprises belges : la S.A.B.C.A., Thales Alenia Space, et Techspace Aero. Leur contribution technique porte sur des éléments aussi critiques que les vannes cryogéniques ou les coiffes des boosters latéraux.

 L’une des grandes questions qui seront discutées dans quelques semaines lors la conférence ministérielle de l’Agence spatiale européenne sera d’ailleurs l’avenir de la famille Ariane. Le calendrier initial prévoyait 1,5 milliard d’euros pour développer une nouvelle version de la fusée, Ariane 5 Mid-life Evolution, alors qu’Ariane 6 n’était pas au programme avant 2025. Mais la crise a changé la donne ; les budgets des Etats étant plus restreints, certains ont proposé de directement travailler sur Ariane 6 en court-circuitant l’évolution intermédiaire. Une opinion qui est loin d’être partagée.

Une opinion de Guerric de Crombrugghe,

Ingénieur de recherche sur les développements de véhicules spatiaux à l’Institut von Karman.

Image: Arianespace

Voir le lacement d'Ariane 5 dans notre sélection video.

 

19:51 Publié dans Instruments, Opinion | Tags : ariane 5, satellites, fusée, belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.